Le chiffre d’affaires des activités à poursuivre sur le premier semestre 2018 s’est établi à 1 131 millions d’euros, une hausse de 11,0 % par rapport à la même période en 2017. 

En termes organiques, le chiffre d’affaires a diminué de 0,1 %, en partie par suite de modifications dans les règles de compte rendu financier. Le résultat d’exploitation des activités à poursuivre a reculé de 2 millions d’euros pour atteindre 31 millions d’euros. Le bénéfice net des activités à poursuivre a diminué de 1 million d’euros pour s’établir à 25 millions d’euros. Le bénéfice net du Groupe, y compris les activités à abandonner, a augmenté de 1 million d’euros, jusqu’à 29 millions d’euros.

Koen Slippens, président directeur général : «°Après un démarrage difficile de l’exercice, nous avons terminé le premier semestre avec deux beaux mois de plein été. Dans l’ensemble, nous observons une croissance sur nos débouchés, même si celle-ci semble être moins robuste que prévue initialement. Chez Foodservice, le premier semestre a été surtout dominé par la reprise des activités de grossiste de Heineken. 

Dans cette opération, la première priorité est, bien entendu, donnée au service de nos clients communs et à la continuité de l’exploitation. Par ailleurs, nous nous préparons intensivement à une nouvelle phase d’intégration des activités dont nous prévoyons le démarrage plus tard cette année. La conviction sur la collaboration est forte, et nous voyons se confirmer les opportunités en matière de chiffre d’affaires et d’avantages logistiques pour les années à venir. Les préparatifs en vue de l’ouverture du site Sligro-ISPC à Anvers et du démarrage de notre transition informatique, tous les deux prévus plus tard cette année, battent leur plein. 

Chez Foodretail, le premier semestre a été sous le signe de la cession des activités et des préparatifs pour leur transfert. De fait, le 2 juillet 2018, nous avons pu finaliser la transaction et procéder en souplesse au transfert aux acquéreurs. Nous 
éprouvons le plus grand respect pour les nombreux collègues d’EMTÉ qui ont poursuivi leur travail avec beaucoup de passion et de dévouement dans cette période compliquée pour eux.°»