Le bénéfice net sur l’exercice s’est monté à 276 millions d’euros, ce qui est un record absolu pour le Groupe. L’exercice 2018 s’est caractérisé par un nombre relativement élevé de produits et charges exceptionnels non récurrents.

Hors ces postes, l’Ebit de nos « activités à poursuivre » s’est monté à 82 millions d’euros, avec un chiffre d’affaires en hausse de 9,5 %, pour s’établir à 2 346 millions d’euros.

« Le thème de 2018 a été « Focus » (concentration). Mais cela n’a certainement pas signifié que nous voulions nous limiter à quelques dossiers. Focus, cela veut dire que tout ce que nous entreprenons est axé sur la réalisation de notre ambition à devenir un acteur international qui donne le ton dans les services alimentaires. Avec la cession d’EMTÉ et son détricotage, la première année de collaboration, couronnée de succès, avec Heineken, la mise en place de notre nouveau modèle d’organisation et de pilotage, l’intégration et l’expansion de nos activités en Belgique, ainsi que tous nos préparatifs pour notre nouvel environnement international PGI, nous avons travaillé d’arrache-pied et poussé nos capacités à la limite du possible. Avec une croissance de presque 9 % aux Pays-Bas et de largement 14 % en Belgique, nous avons considérablement élargi notre part de marché dans les deux pays.